REGROUPEMENT DES TRAVAILLEURS
AUTONOMES MÉTALLOS

Le Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM- Métallos) déplore le désaccord entre le premier ministre Philippe Couillard et le ministre des Transports Jacques Daoust quant à la position à adopter face au transport illégal et UberX dont faisait état vendredi les médias.

« Par ses positions intransigeantes, Philippe Couillard court-circuite pour une seconde fois en un an un ministre des Transports et jette de l’huile sur le feu », déclare Benoit Jugand, porte-parole du RTAM-Métallos. « Le premier ministre va-t-il changer de ministre jusqu’à ce qu’il en trouve un pour être d’accord avec lui ? Il faut se demander ce qui se cache derrière. »

« D’autant plus que cela trahit une industrie du taxi civilisée et permet à une entreprise qui ne respecte pas la réglementation adoptée dans la maison des lois de continuer à profiter de l’inaction gouvernementale dans l’intervalle », poursuit Benoit Jugand. « Philippe Couillard porte là un dur coup à la paix sociale dans cette industrie ».

Selon lui, la patience des chauffeurs et propriétaires de taxis et limousines a atteint ses limites. « Pendant les travaux de la commission parlementaire, nous avons respecté une trêve dans nos moyens de pression alors qu’Uber a continué d’opérer une concurrence déloyale. Le gouvernement doit faire respecter les lois, clarifier sa position et arrêter de jouer au yoyo avec les artisans du taxi et la population. C’en est assez ».

SUR LE FRONT JURIDIQUE

Rappelons que l’annonce de la Commission parlementaire sur le transport rémunéré de personnes a été faite une journée seulement après le dépôt d’une requête en injonction permanente du RTAM- Métallos contre Uber Technologies. Les parties se retrouveront d’ailleurs devant le juge mardi. Aussi, un membre du RTAM-Métallos a également déposé il y a deux semaines une demande en recours collectif contre Uber Technologies et ses démembrements. Les chauffeurs et propriétaires de taxis et limousines envisagent toujours un recours collectif contre le gouvernement du Québec en raison de son inaction et des préjudices sérieux que cela leur cause.

Une réunion du conseil représentatif du taxi du RTAM-Métallos est prévue la semaine prochaine. Des rassemblements et moyens de pression sont envisagés par les chauffeurs et propriétaires de taxis et limousines.

À La une

LES PLUS RÉCENTES PUBLICATIONS