REGROUPEMENT DES TRAVAILLEURS
AUTONOMES MÉTALLOS

Le Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM-Métallos) demande officiellement au ministre des Transports, Jacques Daoust, de retirer la proposition d’amendement no 33 dès la reprise des travaux de la commission parlementaire étudiant le projet de loi 100.

Tel que stipulé, cette proposition d’amendement modifie les règles des projets-pilotes de telle sorte que la possibilité de faire exister deux régimes de permis plutôt qu’un seul serait bel et bien réelle. 

« Si cet amendement est adopté, on pourrait désormais faire entrer par la porte d’en arrière ce que tout le monde trouve inacceptable par la porte d’en avant », juge Benoit Jugand, porte-parole du RTAM-Métallos. « Le gouvernement demande-t-il un chèque en blanc pour pouvoir se mettre à genoux devant Uber ? Le gouvernement a fait l’engagement de l’équité. Celle-ci doit être maintenue dans les projets-pilotes. Sinon, on ouvre tout grand pour Uber la porte du magasin de bonbons! »

À cette étape des travaux parlementaires, le RTAM-Métallos juge qu’il vaut mieux retirer tout simplement l’amendement no 33. Nous demandons au ministre et à tous les députés membres de cette commission de procéder au retrait définitif de cette proposition d’amendement.

À La une

LES PLUS RÉCENTES PUBLICATIONS